Où placer son argent quand on veut investir dans l'immobilier ?

Où placer son argent quand on veut investir dans l'immobilier ?

Parmi les supports d'investissement préférés des Français, investir dans l'immobilier n'est pas prêt de perdre sa notoriété sur le marché. À côté des produits financiers qui se dégradent au fil des années et la bourse de plus en plus risquée et difficilement appréhendable par monsieur tout le monde, la pierre demeure plus que jamais une valeur sûre.

Que ce soit pour la constitution d'un capital de retraite, la préparation à des séjours de rêve ou tout simplement pour augmenter ses revenus, l'immobilier offre un éventail de solutions pratiques permettant aux investisseurs de jouir d'un placement sécurisé sur le long terme.

Toutefois, il n'existe pas de placement miracle, car l'immobilier n'échappe pas à la règle ! Pour qu'un placement dans le secteur puisse générer des rendements satisfaisants, il faut savoir trouver le meilleur support pour placer son argent.

Les risques du locatif dans le neuf

L'investissement dans le neuf en vue de la location permet de dégager d'importants bénéfices suivant le régime de défiscalisation Pinel. Cette perspective donne droit directement à une réduction d'impôt pouvant aller de 12 à 21 % selon la durée de la location du bien.

Cependant, il faudra être très sélectif dans la sélection d'achat et être très prudent dans le calcul d'investissement, car si les taux de crédit immobilier ont connu une forte régression depuis quelques années, le prix des biens neufs quant à lui, ne cesse de grimper.

Dans ce contexte de prix élevé, les chances de réaliser des plus-values dans la vente du bien au bout de 6, 9 ou 12 ans de location sont minimes. Quant aux rendements dans le locatif, la rentrée d'argent n'est pas non plus spectaculaire.

Pour pouvoir y faire face, il faut prendre des initiatives en se déplaçant pour ne retenir que les logements dont la qualité et l'emplacement assurent les meilleures demandes locatives.

Risque moyen pour le locatif dans l'ancien

Depuis septembre 2015, les courtiers ont rapporté une certaine remontée des taux au niveau de certaines banques, mais cela ne représente pourtant pas un très grand impact sur le marché immobilier, en sachant que les barèmes s'élèvent en moyenne à 1,39 % sur une durée de 15 ans à 1,60 % sur 20 ans.

Dans ces conditions et malgré la hausse des prix, l'achat de crédit dans l'ancien en vue d'une location reste une bonne alternative. Nettement plus intéressant que l'immobilier neuf, surtout dans le cas d'investissement en vue des travaux de rénovation. Il est à noter qu'en France, être propriétaire d'un bien immobilier soumet le détenteur à des dépenses toujours plus lourdes à supporter.

Pour la taxe foncière, elle a grimpé de 14,7 % entre 2000 et 2015 et aujourd'hui encore, cette augmentation se ressent dans les opérations immobilières.

L'immobilier géré, encore moins de risques à prendre

Dans le cadre des résidences séniors, il peut être intéressant de réaliser un investissement locatif éligible au régime de défiscalisation Censi-Bouvard. Prenant effet jusqu'au 31 décembre 2017, ce type de placement donne accès aux investisseurs à une réduction d'impôt de 11 % hors taxe du prix d'acquisition du bien sur le neuf et plafonné

à 300.000 € d'investissement par an. Pour Frédéric Hottinger dont la renommée s'est construite autour des placements financiers, ce système de placement immobilier offre des avantages intéressants, car les loyers seront soumis au système des bénéfices

industriels et commerciaux qui permettent d'adoucir la fiscalité des revenus locatifs, grâce à un abattement forfaitaire de 50 % de charges dans la limite de 32.900 €. Par ailleurs, les promesses de rendement moyen net peuvent aller jusqu'à 5 %, ce qui en fait le terrain de prédilection de nombreux investisseurs immobiliers.


Autres articles

Placer son argent entre vente et achat immobilier, pourquoi ?

Placer son argent entre vente et achat immobilier, pourquoi ?

Vendre ou acheter ? Cette question a toujours suscité bien des prérogatives aux yeux des investisseurs dans le domaine immobilier. Vendre pour être sûr de disposer des espèces concluantes, ou au contraire, acheter pour ne pas laisser filer la maison de ses rêves. Dans les deux cas, la réponse n'est......

Lire la suite